8e Assemblée générale du Conseil national de sécurité alimentaire: vers une dynamisation du dispositif déconcentré !

img1

8e session ordinaire de l’Assemblée Générale du Conseil national de sécurité alimentaire (CNSA) s’est tenue,  le jeudi 21 juillet 2016 à Ouagadougou, sous le thème : « Opérationnalisation du dispositif déconcentré du Comité national de sécurité alimentaire pour relever le défi de la sécurité alimentaire et nutritionnelle : rôles et perspectives des parties prenantes ». Le Ministre de l’Agriculture et des Aménagements Hydrauliques,  Jacob OUEDRAOGO,  a présidé les travaux de cette Assemblée Générale.

 

A l’entame de son discours d’ouverture, prononcé au nom du Premier ministre, Paul KABA THIEBA, le ministre de l’Agriculture et des Aménagements Hydrauliques, Jacob OUEDRAOGO, a rappelé  le rôle du Conseil national de sécurité alimentaire : l’orientation et la coordination des structures,  des acteurs et des outils issus de la stratégie nationale de sécurité alimentaire.

Aux membres du Conseil national de sécurité alimentaire, monsieur Jacob OUEDRAOGO, a invité à faire « des propositions d’actions et de mesures fortes devant permettre de dynamiser et d’opérationnaliser le dispositif déconcentré de sécurité alimentaire ». Et d’ajouter : «  Il s’agira surtout de dynamiser les conseils régionaux de sécurité alimentaire pour leur implication directe dans l’animation et la coordination de la réponse régionale en leur dotant des budgets de fonctionnement ».

 Ces mesures permettront sans doute de soulager 2 542 745 personnes vivant sous stress alimentaire et 478 746 autres en crise alimentaire pendant la période de juin à août 2016. Le ministre Jacob OUEDRAOGO a indiqué que le plan de soutien mis en œuvre s’évalue à près de 29 milliards de francs CFA.

Les partenaires techniques et financiers, Aristide Ongone OBAME, a apprécié les progrès notables enregistrés par le dispositif national de sécurité alimentaire. Il en veut pour preuves la tenue régulière des assemblées générales, la fonctionnalité des structures spécialisées, la disponibilité régulière de l’information sur la situation alimentaire et nutritionnelle nationale, l’élaboration d’un plan annuel de soutien aux populations vulnérables. Mais il a invité les acteurs à plus d’effort pour l’opérationnalisation du dispositif au plan déconcentré et la définition des rôles des parties prenantes.

La présidente du Comité d’organisation de l’Assemblée Générale, par ailleurs Secrétaire exécutive du Conseil national de sécurité alimentaire, Mme Bénédicta OUEDRAOGO, a dit « son espoir de voir  la session aboutir  à des conclusions et recommandations permettant  d’assurer une prise en charge efficace et efficiente des personnes vulnérables à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle ».

Après une journée d’échanges et de réflexion, les participants à la 8e session ordinaire de l’Assemblée Générale du CNSA ont adopté des décisions et recommandations en vue d’atteindre  de la sécurité alimentaire au Burkina Faso. 

GALERIE PHOTOS

Lettre d'information

Complétez le formulaire ci-dessous, et vous pourrez recevoir nos lettres d'informations

NB : vous pouvez vous désinscrire à n'importe quel moment.