Clôture de l’année internationale des légumineuses: le Président du Faso et son épouse aux côtés des producteurs de niébé

cloture2

La cérémonie officielle de clôture de l’Année Internationale des Légumineuses a débuté le vendredi 10 février 2017 à Kongoussi au Burkina Faso sous le thème « valorisation des légumineuses dans le cadre des ODD et pour la résilience au changement climatique ». Le Président du Faso, Roch Marc Christian KABORE et son épouse, respectivement patron et marraine de la cérémonie, ont plaidé pour la production et la consommation des légumineuses.

    

C’est au bord du lac Bam, à Kongoussi au Burkina Faso que les acteurs mondiaux de la filière légumineuse se sont retrouvés pour la clôture de l’année internationale des légumineuses. En présence du Chef de l’Etat Roch Marc Christian Kaboré et de son épouse, de la Directrice Générale adjointe de l’Organisation des Nation Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), Helena Maria Semedo, les acteurs sont revenus sur les qualités nutritives des légumineuses, à savoir la contribution à la bonne alimentation, à la protection et à la fertilisation des sols, à la résilience aux effets du changement climatique. Ils sont également revenus sur les grandes actions entreprises au cours de l’année 2016, consacrée à ces aliments.

Selon la Directrice Générale adjointe de la FAO, « l’Année internationale des légumineuses a donné lieu à un grand nombre d’activités au niveau mondial, qui ont permis de mieux faire connaître les bienfaits des légumineuses et d’encourager le dialogue sur l’élaboration de politiques propres à encourager leur production et leur commerce ». Helena Maria Semedo a cité entre autres activités, l’intégration de la composition des légumineuses à la base de données FAO/INFOOD sur la composition des aliments et la publication d’un rapport sur l’économie mondiale. « L’Année internationale des légumineuses a contribué à plus d’un titre à la réalisation des Objectifs pour le Développement Durable (ODD) », a affirmé Mme Semedo. 

Pour le Chef de l’Etat burkinabè, Roch Marc Christian Kaboré, « la production et la consommation des légumineuses constituent une belle opportunité surtout pour les couches les plus vulnérables ». Il a souligné que le pays entend continuer les actions en vue d’accélérer la transformation structurelle de l’économie burkinabè avec la Plan National de Développement Economique et Social (PNDES). Sur invitation de la Première Dame Sika Kaboré, les officielles ont visité des exploitations de niébé (principale légumineuse du Burkina Faso) appartenant à des femmes. Sika Kaboré a invité les partenaires techniques et financiers à être sensibles aux difficultés que traversent ces femmes.

Les participants à la cérémonie ont également pris connaissance des menaces d’envasement planant sur le lac Bam. La visite des berges du lac visait à susciter une synergie d’actions internationales en vue de sauver les ressources en eaux profitables à la culture des légumineuses et d’autres productions sur ce site.

DCPM/MAAH

GALERIE PHOTOS

Lettre d'information

Complétez le formulaire ci-dessous, et vous pourrez recevoir nos lettres d'informations

NB : vous pouvez vous désinscrire à n'importe quel moment.